Tout est question de… Civisme et d’ éducation.

Il est des jours où le temps me parait long.

Face à l’hypocrisie ou aux faux prétextes, je perds mon calme et je suis énervé car j’ai l’impression de parler une langue venant d’une autre planète.

Quand le bon sens et le respect dérivent et se perdent, il est difficile de recentrer la parole sur le sujet observé. Face au problème COMMUN des ordures , nous sommes différents mais nous payons la même taxe , trop chère pour les contribuables que nous sommes. Il y a deux sortes de gens : ceux qui pensent « intérêt général » et ceux qui s’en foutent avec une grande force qui pourrait presque fasciner les « ignorants ».

Toute la morale est dans ce vieux proverbe :

« Qui mal veut, mal lui arrive. »
Citation de Jean-Baptiste Say – Des hommes et de la société – 1817.

Depuis 200 ans, rien n’a changé si ce n’est le contexte et la société. L’homme est une pierre qui roule ou pas…

Comme quelques autres, je pense que c’est par les actions qu’on peut juger du bien. Alors, je suis devenu pratiquant non croyant. Je suis socio-didacte pessoptimiste. Je suis fait par la société qui m’entoure et qui me donne l’envie ou la non envie pour réaliser certaines actions dans la banalité de mon quotidien. Je vis entre la colère et la joie . Colère d’observer toute cette hypocrisie et joie d’être l’enfant de mes ainés partis . Ils m’ont laissé en héritage quelques bonnes valeurs à transmettre à mes suivants et à mes proches. Gentillesse et joie  font partie d’une liste de valeurs universelles.

Quand j’observe un dysfonctionnement, une mauvaise volonté ou pire encore, je bouillonne de l’intérieur car je n’accepte pas bêtise et méchanceté…  Excuser le mal, c’est le multiplier et à un moment donné, j’explose et crache ma colère que je ne peux retenir comme pour la lave en fusion d’un volcan.

J’ai souvent entendu dire que toute vérité n’est pas bonne à dire. Car étant dite seule et isolée elle peut conduire à l’erreur et à de fausses conséquences.  Pourtant, je pense que  la sagesse n’est que dans la vérité. Nous devons bien observer les problèmes pour remonter aux causes qui peuvent être nombreuses. Je pense !!

La vérité de demain se nourrit de l’erreur d’hier. Il suffit de montrer ou d’expliquer pour faire prendre conscience du bon sens et de l’intérêt général aux uns et aux autres.

Enfin, on peut deviner que tous ceux qui sont stupides mettront plus de temps à changer leurs sales habitudes et auront beaucoup de mal à comprendre le bien que l’on peut trouver à vivre bien en société. En 1817, Jean Baptiste SAY constatait déjà la force de la connerie humaine destructrice. Alors, dans les étoiles, si ce monsieur pouvait entendre, je lui dirais : « Rien ne change, tout se transforme, même la connerie  » P.B 2017

TOUT VA BIEN SE PASSER… Tôt ou tard…

Ajaccio, 9 juillet 2017

sophro

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s