La responsabité est tout autre qu’une vague notion philosophique…

Ajaccio 2017/12/31

 » La responsabilité, ce n’est pas une vague notion philosophique, c’est une réalité. »

17190842_1430499483690259_5965354839644314914_n

TOUT VA BIEN SE PASSER quand la prise de conscience collective sera au rendez-vous de 2018 pour la société corse.

UNE question posée, un jour,  par un ami, donne du sens :

Quand viendra le jour, en Corse comme ailleurs,  où une mère reconnaitra que son fils est une crapule ou pire, un assassin ?

D’autres questions peuvent se poser :

Quand une épouse dira que son mari est un criminel ?

Quand une sœur se détournera d’un frère « perdu » dans un chemin de crimes ?

Quand les journalistes diront la vérité sur les « honorables connus » … ETC.

16463654_1256580864440258_8542666874401380513_o

 

Quel destin pour une famille, un clan, une société corse quand le culte de la crapule ou de l’assassin supplante la simple personne avec ses défauts et qualités ?

Depuis des années, les assassins et complices se pavanent dans l’ombre ou dans les rues de Corse avec la misérable complicité de certains élus qui ne dénoncent pas les noms et prénoms de ceux qui détruisent la société corse.

Comment sortir de l’ornière ? Ce n’est pas compliqué : mettre en lumière les crapules, les assassins et tous ceux qui vantent leurs « mérites de réussite » pour le plus grand malheur des familles corses ou autres… VERGOGNA

Quand on lit dans la presse : « … Mes choix sont faits en toute liberté et personne, ni hier, ni aujourd’hui, ni demain, ne tiendra mon bras lorsqu’il s’agit de prendre des décisions ». Mes choix sont faits en toute liberté et personne, ni hier, ni aujourd’hui, ni demain, ne tiendra mon bras lorsqu’il s’agit de prendre des décisions… » Dixit Gilles Siméoni, président de l’executif de Corse…

On peut, soit le croire, soit être effrayé pour l’avenir car les rumeurs colportent, parfois,  une petite part de vérité, mais qui est bien la vérité, en partie. La Corse mérite mieux que perdre la mémoire devant l’observation et l’analyse des liens de causalité qui seme le malheur dans nos familles insulaires.

Mettre en lumière, comme le font les médias corses ou autres,  les crapules et assassins devrait détourner les gens de ce système ou de ce monde d’abrutis et de pervers destructeurs.

Il n’en est rien !! La société plonge dans les abysses de la connerie humaine et, in fine, l’addition est ou sera très lourde à supporter pour la société corse.

Sur cette île où le marché économique est capté et tenu par quelques prédateurs, la réalité se dévoile de jour en jour.

Nous pensons que la politique « spectacle », en Corse, a atteint les sommets pointus et fragiles de la « pitrecratie ». Que sont devenus les rapports de la fameuse commission « violence » ?

Il va falloir, nous pensons, des hommes et des femmes politiques justes, travailleurs et courageux face à la crapulerie organisée ou « mafia corse ».

En 2018, nous attendons les nouveaux hommes et femmes politiques qui éradiquerons le fléau mafieux sur l’île pour donner toutes ses chances à l’avenir de notre société.

En 2018, grâce aux investissements de toutes sortes l’économie va être boostée.

En 2018, les prix des transports aériens et maritimes vont-ils enfin baisser ?

En 2018, l’essence, en Corse, sera-t-elle au même prix que sur le continent ?

En 2018, l’intelligence des cœurs sera-t-elle au rendez-vous pour développer harmonieusement cette île qui veut, simplement,  vivre en paix hors la mafia économique et politique (couple diabolique) ?

En 2018, la problématique de la  jeunesse perdue dans l’alcool, la drogue, les dépressions et les suicides sera-t-elle prise en compte par les élus corses ?

En 2018, est-ce que les masques vont tomber grâce au travail des nouveaux élus corses dans la maison de verre de cristal promise voici deux ans (décembre 2015) ?

 

Pour nous, corses, la responsabilité n’est pas une vague notion philosophique, c’est une réalité !!

ALEA JACTA EST ITA EST

 

Que l’année 2018 soit l’année d’une immense prise de conscience pour des hommes et des femmes de cette île qui veulent une autre Corse plus belle et plus aimante à l’avenir.

Tendresse vers la jeunesse corse en souffrance. Amour aux familles méritantes de supporter les dérives de quelques tordus tyranniques.

Courage aux bons élus corses pour cette année qui s’annonce riche  de promesses bienveillantes…

PACE e SALUTE 🙂12473923_10153862124773988_1509011148983348635_o

 

 

Publicités