Voter le 28 juin pour en finir?

BON COURAGE à vous tous pour les... - Institut de théologie pour ...

Enfin, le premier ministre a annoncé la date du vote :28 juin 2020

Le second tour des élections municipales aura finalement lieu le 28 juin prochain dans près de 5 000 communes, ont annoncé le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, vendredi 22 mai, depuis l’hôtel de Matignon. Au total, 16 millions d’électeurs seront appelés aux urnes. 

C’est une bonne nouvelle pour la vie démocratique qui doit reprendre.

Les marchés publics doivent et vont relancer l’économie.

Malgrè les hésitations autour de lui, le premier ministre a décidé de valider la date du 28 juin.

Ce vendredi, Édouard Philippe a annoncé que le second tour aurait lieu le 28 juin, une date suffisamment « proche » pour ne pas avoir à refaire le premier tour.

On ne votera donc « que » dans les 5000 communes où le premier tour n’a pas été décisif, et 16 millions d’électeurs seront appelés aux urnes. Un décret sera présenté le 27 mai.

Selon le premier ministre, la vie démocratique doit reprendre ses droits.

Concernant la tenue du premier tour le 15 mars, Edouard Philippe estime qu’il s’agissait d’une décision « contestée mais assumée ». « J’assume d’avoir considéré qu’un bureau de vote est un lieu essentiel à la vie du pays », a-t-il affirmé.Revenant sur les discussions que l’exécutif a pu avoir avec les différents partis, Edouard Philippe a indiqué que les arguments, « tous puissants et éminemment respectables », « s’opposaient ». Il a finalement donné raison à ceux qui prônaient un retour aux urnes dans un mois en posant une question rhétorique : « Qui peut dire que la situation sera meilleure en septembre ? »

Voilà un premier ministre qui prend des décisions courageuses et qui assume face aux indécis.

Et si le Premier ministre remportait haut la main le second tour des élections dans sa ville du Havre ?

Que ferait-il ?

J’ose penser qu’il présenterait sa démission au Président de la République pour sortir avec les honneurs par la grande porte.

Edouard Philippe a tenu la barre du navire pris dans la tempête « coronavirus » pendant trois mois ou plus. Cet homme a souffert. Sa barbe qui a changé de couleur pendant la crise est un signe remarquable et remarqué.

Entre le 28 juin et le 14 juillet, je pense que le Premier ministre pourra profiter de cette fenêtre pour présenter sa démission.

Il est préférable de partir maintenant avec la satisfaction du travail accompli que rester plus longtemps pour s’embourber et être chassé comme un malpropre.

Le président a, probablement, tout intérêt à libérer son ministre et à reprendre la main pour changer de cap en politique. L’Europe a besoin de prendre un autre chemin pour une Europe plus humaine. C’est le moment, après la crise sanitaire.

Le temps ôte tout, le temps donne tout.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :