D’Ajaccio. De la pénurie du bon sens.

Craignez-vous une pénurie d'eau potable dans les années à venir ? - Geo.fr

Hier, vendredi, le ciel revêtait une couleur grise. Les nuages s’amassaient au dessus de la cité en laissant penser à des averses. Il n’en a rien été dans le cœur de ville. Le temps était juste maussade comme l’état de la population soumise au confinement.

Seul le « Black friday » pouvait apporter de l’espoir à ceux qui le désiraient . Certains acheteurs attendent avec impatience ce jour béni dans le commerce. Les commerçants, eux, peuvent refaire de la trésorerie.

Par ailleurs, le virus se fiche pas mal du « Black friday » et de ses conséquences pour les acheteurs et les commerçants.

Les soignants continuent de souffrir et les malades s’en sortent ou meurent .

Tout le monde est pris sous le virus. Pourtant le bon sens n’est pas le commun dans la société. Chacun défend son ou ses intérêts.

Quand les soignants demandent aux gens de ne pas se coller pour éviter la propagation du virus, les gens se collent malgré la demande de bon sens. Curieuse façon de comprendre ce qui est demandé.

Pourquoi les gens se collent malgré l’appel des soignants ?

Quand les responsables publics relaient l’appel de bon sens des soignants, les gens continuent de se coller sans entendre, sans comprendre l’intérêt de limiter la propagation du virus.

Pourquoi les gens ne sont-ils pas raisonnables face au virus et à sa propagation ?

La pénurie du bon sens est-elle en marche ?

Napoléon Bonaparte, à son époque, avait lancé cette célèbre citation : « Le bon sens fait les hommes capables. »

Les soignants fatigués, les responsables publics seraient-ils les seules personnes capables face à cette crise sanitaire ?

Si on observe le nombre dans la population, on constate que les soignants et les responsables publics sont la partie la plus petite sur le nombre de français posés sur le territoire national.

Le bon sens est si difficile à suivre que le troupeau fonce à côté de ce chemin éclairé ?

En explorant le passé, on peut retrouver dans le temps et l’espace ce qui montre la séparation entre le troupeau et le bon sens .

En 2010, j’ai eu affaire à l’inacceptable en tant que tout petit commerçant : racket insidieux commis par des commerciaux protégés dans un cadre communal sous contrôle de l’autorité publique et du Maire !!

Tous les acteurs témoins essentiels se sont tus, se sont défaussés ou se sont protégés plutôt que faire ce qui était le bon sens : stopper ou faire stopper les commerciaux racketteurs !!

Dix ans sont passés, je n’ai rien vu changer vers le bon sens commun.

Mon grand tort a été de protéger le non sens et certains individus responsables.

Le troupeau a gobé et s’est détourné de ce que je vivais avec effroi, par indifférence, intérêt ou peur.

Dix ans après, je cherche encore le bon sens dans ce merdier que l’on nomme : société du spectacle !!

Quand je lis certains écrits publics qui dévoilent ce que beaucoup ne voyaient ou ne voulaient pas voir et comprendre sur la sulfureuse machine qu’est la CCI de Corse du sud, je me dis que pouvoir et argent ont été gravement détournés du bon sens et du territoire.

En gros, que lit-on ? Que la CCI de Corse du sud qui gère les ports et aéroports et contrôle 9000 entreprises du territoire serait sous l’emprise de « conseillers occultes » qui s’affrontent pour avoir ou garder la main sur la chambre et détourner l’argent public. Tout est normal tant le mal est parfait. Les noms sont livrés dans les articles de presse et les enquêteurs et la justice laisseraient faire ? Qui peut le croire ? Pendant combien d’années, le bon sens commun a t-il été délaissé ? 30, 40 ans ?

Avec la crise sanitaire actuelle, on peut se demander où est passé le bon sens des gens ? Dans la consumation des âmes et des hommes ?

Et si on cherchait le bon sens entre la stupidité et l’esprit de l’homme ?

Je sais rester sage face au troupeau qui fonce sans savoir où se trouve le bons sens.

Dans cette période formidable, je résiste comme je peux pour être solidaire avec les soignants et les malades.

Plaudite, acta est fabula .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s